Article complet King Arthur


    Le Roi Arthur, sommet de l'opéra baroque

Vers l'année 520, le Roi Arthur infligea avec son armée celte une sévère défaite aux envahisseurs saxons avant de se retirer dans son château de Camelot en Cornouaille avec son épouse Guenièvre, et ses douze paladins.

Une légende se construit alors autour de ce personnage et s'embellit des célèbres épisodes des chevaliers de la Table Ronde, de la quête du Graal, d'Excalibur... 
Elle se répand en France au XIIème siècle avec Chrétien de Troyes qui la transpose en Bretagne. 

En Grande-Bretagne, avec le temps et les différentes versions, Arthur perd son caractère celtique et devient un héros national qui, après avoir guerroyé, fait l'union de la nation britannique dans la paix et la prospérité. Le livret de Dryden alterne avec réalisme ou poésie les cènes guerrières et bucoliques avec lesquelles Purcell fond littéralement sa musique. 

Incontestablement, King Arthur est un sommet de l'opéra baroque!

 

    Cent Choristes sur la scène

Pour chanter les cinq actes de l'opéra, les cent choristes, adultes, enfants et jeunes de l'Ensemble Vocal O Musica du Vésinet, parmi lesquels une bonne trentaine d'Alpicois, travaillent l'oeuvre depuis un an avec leur directeur musical Pascal Bezard

Ils seront accompagnés par l'orchestre des "Musiciens de la Boucle de la Seine" constitiué de musiciens professionnels dont l'ossature est assurée par des professeurs du Conservatoire du Vésinet. 

Cinq solistes de grand talent, également professionnels, complèteront la distribution. Parmi eux, deux ont fait partie des Arts Florissants, le célèbre ensemble baroque de William Christie: Kareen Durand, soprano, et Vincent Darras, contre-ténor, ont tous deux une discographie impressionnante et se sont produits sur les plus grandes scènes internationales.
Laurent Bourdeaux, basse, est également un habitué des scènes lyriques européennes. Eric Gervais, ténor, est un des piliers de l'ensemble Magnus Liber que l'on a pu apprécier lors du 3ème Printemps Musical. Et  enfin on reverra avec plaisir la soprano alpicoise Marie Golhen qui avait été tant appréciée lors de la dernière édition du Printemps Musical. On sait que Marie dirige les enfants et les ados de O Musica qui nous réservent une petite surprise le 13 Mai...

La mise en scène de King Arthur est signée par Gaêlle Mace et Jacques Lebourgeois, les costumes sont conçus et réalisés par une choriste de O Musica, Béatrice Drouville.